Le Freeride Hakuba 2017 entre dans L'histori: Le Japon a accueilli la premiere competition Freeride an Asie

(lifePR) ( Hakuba, Japon, )
A l’occasion du Freeride World Qualifier by Tyrolia (FWQ), les riders internationaux ont su montrer l’étendue de leur talent et tracer des lignes impressionnantes dans la poudreuse d’Hakuba.

Une nouvelle page de l’histoire du freeride a été écrite sur les pentes enneigées de la station de ski d’Hakuba, située dans les «Alpes japonaises». Cinquante-six riders représentant la communauté internationale du freeride se sont donné rendez-vous dans la station nipponne afin de s’affronter lors d’une compétition de qualification 2 étoiles et sur l’événement phare 4 étoiles.

Cet événement pionnier représentait une opportunité en or pour les skieurs et les snowboardeurs les plus prometteurs du FWQ. Ces derniers ont pu profiter de l’abondance des chutes de neige ainsi que du terrain de jeu fantastique offert par la face de compétition. Après une semaine de fortes chutes de neige, le ciel s’est brièvement dégagé et a permis aux athlètes de courir sur une face joueuse, longue de 270 mètres et parsemée de crêtes, de zones boisées ainsi que de falaises abruptes.

SNOWBOARD HOMMES

Les flocons ont progressivement diminué au début de la matinée ce qui a amélioré les conditions de visibilité pour le premier groupe de freeriders. La légende du freestyle backcountry, Travis Rice (USA), qui faisait partie des premiers snowboardeurs à s’élancer, a présenté un run impressionnant et a plaqué un 720 back ainsi qu’un 360 front, rendant sa victoire indiscutable. Le défi lancé par Rice était colossal mais le rider local Shin Biyajima (JAP) a su faire front. Son run tout en puissance et agrémenté de plusieurs grabs l’a propulsé sur la seconde marche du podium. David Vicente (ESP) a choisi une ligne traversant la partie boisée de la face et s’est hissé sur la troisième marche du podium après un run au contrôle exemplaire.

SKI HOMMES

La catégorie ski hommes a débuté sur les chapeaux de roues, les spectateurs ont pu admirer de nombreux sauts et des figures freestyle très engagées. Tous les riders n’ont pas réussi à atterrir proprement dans la neige profonde mais le local Taisuke Kusunoki (JAP) a réussi à tirer son épingle du jeu. Il a présenté un run puissant qu’il a clôt avec un magnifique backflip, ce qui lui a permis de gagner la première place ainsi qu’une invitation pour le Swatch Freeride World Tour (FWT) 2017. Loïc Burri (SUI) a pris la deuxième place grâce à un run solide et un backflip très propre. Le podium est complété par Kristofer Turdell (SUE) qui pose un backflip sur la fin de son run, ce qui le place juste devant le Russe Ivan Malakhov.

SNOWBOARD FEMMES

Malgré une visibilité réduite et des chutes de neige intermittentes, les snowboardeuses ont montré une progression exemplaire et des runs très puissants. Grâce à une ligne agressive, Anna Orlova (RUS) a ravi la première place à Michaela Davis-Meehan (AUS) qui est arrivée deuxième après avoir présenté une ligne solide. Erika Vikander (USA) quant à elle, réalise un run tout en légèreté et s’offre la troisième marche du podium malgré des conditions difficiles.

SKI FEMMES

L’augmentation des chutes de neige a diminué la visibilité mais pas la motivation d’Elisabeth Gerritzen (SUI). La préparation et l’entrainement ont payé aujourd’hui, elle a impressionné les spectateurs en présentant une ligne très agressive du début à la fin, ce qui lui a permis de remporter la compétition. Caite Zeliff (USA) place la barre haute en traçant sa ligne entre les crêtes et en posant un joli shifty au milieu de la face. Jaclyn Paaso (USA), grande habituée du FWT, a présenté une ligne puissante mais un cran en dessous de ses adversaires au niveau technique, ce qui l’a empêchée de monter sur la première marche du podium.

Les riders et les spectateurs ont pu goûter à l’hospitalité légendaire des Japonais au sein de ce haut lieu de la culture freeride qui a accueilli les Jeux Olympiques d’hiver en 1998. Le freeride s’installe chez les adeptes de sports d’hiver asiatiques, comme le montre l’intérêt croissant de ceux-ci pour ce sport. Le succès de cette compétition inaugurale a ouvert la voie à une éventuelle augmentation du nombre d’événements du FWQ, du FWT et du Freeride Junior Tour (FJT) dans la région.

« Des actions incroyables dans des conditions très typiques du Japon, deux Japonais sur le podium ; on ne pouvait pas demander mieux pour les premiers pas du Freeride World Tour en Asie » Nicolas Hale-Woods, PDG du FWT

La saison du FWQ est maintenant lancée. Suivez les nombreuses compétitions que compte le tour de qualification sur lequel des centaines d’athlètes originaires du monde entier s’affrontent dans l’espoir d’obtenir une place sur le Swatch Freeride World Tour 2018. Vous trouverez les dernières informations relatives aux différentes compétitions, aux riders et à leurs classements sur le site www.freerideworldtour.com et sur les pages Facebook du FWQ et du FWT.
Für die oben stehenden Pressemitteilungen, das angezeigte Event bzw. das Stellenangebot sowie für das angezeigte Bild- und Tonmaterial ist allein der jeweils angegebene Herausgeber (siehe Firmeninfo bei Klick auf Bild/Meldungstitel oder Firmeninfo rechte Spalte) verantwortlich. Dieser ist in der Regel auch Urheber der Pressetexte sowie der angehängten Bild-, Ton- und Informationsmaterialien.
Die Nutzung von hier veröffentlichten Informationen zur Eigeninformation und redaktionellen Weiterverarbeitung ist in der Regel kostenfrei. Bitte klären Sie vor einer Weiterverwendung urheberrechtliche Fragen mit dem angegebenen Herausgeber. Bei Veröffentlichung senden Sie bitte ein Belegexemplar an service@lifepr.de.