Interdictions de dépassement pour les poids lourds : moins d'embouteillages et plus de sécurité

(lifePR) ( Berne, )
La mise en place par l'Office fédéral des routes (OFROU) d'interdictions de dépassement locales pour les poids lourds a pour but d'améliorer la fluidité du trafic sur les routes nationales et de renforcer la sécurité routière. Les premières interdictions de ce type sont en vigueur et signalisées depuis quelques semaines ; d'autres suivront. Elles ont été définies selon des critères uniformes et font l'objet d'une directive.

Lorsque des poids lourds dépassent sur les autoroutes à deux voies, on observe une réduction significative de la vitesse sur la voie de gauche. La distance entre les véhicules diminue et le trafic s'écoule en accordéon. Aux heures de pointe ou dans les montées notamment, il en résulte de graves perturbations de la circulation. Dans les tunnels étroits, les poids lourds effectuant une manœuvre de dépassement restreignent la visibilité de la signalisation pour les conducteurs qui les suivent. De plus, les accidents survenant dans les tunnels peuvent avoir des conséquences particulièrement graves. C'est pourquoi l'OFROU entend réagir à présent par la mise en place d'interdictions de dépassement locales pour les poids lourds.

Fondée sur les lois et les normes en vigueur ainsi que sur les expériences de terrain, la directive élaborée en 2012 jette les bases d'une mise en œuvre uniforme des interdictions de dépassement pour les poids lourds sur le réseau suisse des routes nationales. Ces interdictions sont décidées en fonction de trois principaux critères : la densité du trafic, la charge de trafic lourd et les déclivités. Pour les tunnels à deux voies de circulation d'une longueur supérieure à 300 mètres, une interdiction de dépassement générale pour les poids lourds s'impose afin que la sécurité routière demeure assurée. Les contrevenants seront dénoncés.

Selon la situation, les interdictions de dépasser sont permanentes ou temporaires (en fonction de l'heure ou du volume de trafic). Dans un premier temps, quelque 530 kilomètres du réseau des routes nationales ont été évalués. Ensuite, des interdictions de dépassement ont été définies sur certains tronçons représentant une longueur totale de 290 kilomètres. Celles-ci seront progressivement mises en place par voie de décision et signalisées d'ici à fin 2014.

Premières interdictions de dépassement signalisées

Dans la région de Berne et en Valais, des interdictions de dépassement sont signalisées depuis le 30 octobre 2013 sur les tronçons suivants :

Tronçon

- Schönbühl - Kirchberg A1 (de 14 h à 18 h)
- Kirchberg - Schönbühl A1 (de 6 h à 9 h et de 15 h à 17 h)
- Tunnel de Rugen A8, en direction de Lucerne (permanente)
- Tunnel de Brünnen A1, en direction de Lausanne et en direction de Berne (permanente)
- Tunnel d'Allmend A6, en direction d'Interlaken et en direction de Berne (permanente)
- Tunnel d'Arzilier A9, en direction de Brigue et en direction de Lausanne (permanente)
- Galerie de Champsec A9, en direction de Brigue et en direction de Lausanne (permanente)
- Tunnel de Sierre A9, en direction de Brigue et en direction de Lausanne (permanente)
- Tunnel de Gamsen A9, en direction de Brigue et en direction de Lausanne (permanente)

D'autres interdictions de dépassement permanentes pour les poids lourds seront signalisées également d'ici la fin de l'année dans les régions de Zurich et de Winterthour sur les tronçons suivants :
- contournement nord de Zurich (A1), tunnel de Gubrist, en direction de St-Gall et en direction de Berne
- contournement de Winterthour (A1), en direction de St-Gall et en direction de Zurich
- contournement de St-Gall (A1), tunnels de Rosenberg et de Stephanshorn, en direction de St-Margrethen et en direction de Winterthour
- Weesen - Walenstadt (A3), tunnels de Kerenzerberg, Murwald, Quarten, Fratten, Hof et Raischibe, en direction de Coire.
- Weesen - Walenstadt (A3), tunnels de Raischibe, Hof, Fratten, Quarten, Murwald, Stutz, Mühlehorn, Glattwand, Standenhorn, Weisswand et Ofenegg, en direction de Zurich
- tunnel de Blatt (A3), en direction de Coire et en direction de Zurich
- tunnel d'Altendorf (A3), en direction de Coire et en direction de Zurich
- tunnel de Buchberg (A3), en direction de Rapperswil et en direction de Coire
- contournement ouest de Zurich / district de Knonau (A3/A4), tunnels de Honeret, Eggrain, Hafnerberg, Aescher et Uetliberg, en direction de Coire/Lucerne à partir du tunnel d'Islisberg
- contournement ouest de Zurich / district de Knonau (A3/A4), tunnels d'Uetliberg, Aescher, Hafnerberg, Eggrain et Honeret, en direction de Bâle jusqu'à l'échangeur d'Islisberg
- tunnel de Rüteli (A4), en direction de Zurich et en direction de Lucerne
- tunnel de Montlingen (A13), en direction de St-Gall et en direction de Coire

Début 2014, des interdictions de dépassement pour les poids lourds seront également signalisées en Suisse centrale et du nord-ouest, en Suisse du sud-est ainsi que dans les régions de Lugano et de Chiasso. Fin 2014 viendra encore le tour de la Suisse occidentale.

Etapes ultérieures

L'OFROU prévoit d'examiner 460 kilomètres supplémentaires du réseau afin de déterminer, en fonction des spécificités locales, la nécessité de mettre en place d'autres interdictions de dépassement pour les poids lourds sur divers tronçons pour améliorer la sécurité routière (230 km au total). Il s'agit principalement de tronçons comportant des tunnels très rapprochés les uns des autres.

L'impact des interdictions de dépassement pour les poids lourds sur la fluidité du trafic et sur la sécurité sera évalué au moyen d'études avant-après.
Für die oben stehenden Pressemitteilungen, das angezeigte Event bzw. das Stellenangebot sowie für das angezeigte Bild- und Tonmaterial ist allein der jeweils angegebene Herausgeber (siehe Firmeninfo bei Klick auf Bild/Meldungstitel oder Firmeninfo rechte Spalte) verantwortlich. Dieser ist in der Regel auch Urheber der Pressetexte sowie der angehängten Bild-, Ton- und Informationsmaterialien.
Die Nutzung von hier veröffentlichten Informationen zur Eigeninformation und redaktionellen Weiterverarbeitung ist in der Regel kostenfrei. Bitte klären Sie vor einer Weiterverwendung urheberrechtliche Fragen mit dem angegebenen Herausgeber. Bei Veröffentlichung senden Sie bitte ein Belegexemplar an service@lifepr.de.