Mittwoch, 25. April 2018


  • Pressemitteilung BoxID 683082

Total s'engage à neutraliser les émissions carbone de tous les voyages en avion du Groupe grâce au projet de biogaz Adilabad en Inde avec la Fondation GoodPlanet

Paris, (lifePR) - Yann Arthus-Bertrand, Président de la Fondation GoodPlanet et Patrick Pouyanné, Président-directeur général de Total, signent ce jour un accord pour lancer un projet en Inde qui améliorera la vie de 45 000 personnes et contribuera à la lutte contre le changement climatique. Ce projet vise à déployer 8 400 biodigesteurs dans l’état du Telangana. Ce dispositif de compensation carbone volontaire permettra d’éviter le rejet dans l’atmosphère de 50 000 tonnes de CO2 par an et générera des crédits carbone certifiés, sur une durée de 10 ans. Cela équivaut aux émissions liées à l’ensemble des déplacements en avion des collaborateurs du Groupe.

Un biodigesteur est une installation à l’usage d’un foyer, qui transforme, par un procédé de fermentation, le lisier de bétail en biogaz pour la cuisson et l’eau chaude sanitaire. La matière fermentée est ensuite récupérée pour alimenter les cultures en terreau naturel. Dans un contexte où des millions de foyers en Inde ont recours majoritairement au bois comme combustible, ce « projet Adilabad » permettra à environ 45 000 personnes défavorisées de bénéficier d’une énergie renouvelable, propre et abordable, avec un impact :

 Environnemental fort, en limitant la déforestation

 Social important, en réduisant ou éliminant complètement le temps de collecte du bois par les femmes et les enfants

 Sur la santé, en améliorant les conditions de vie des populations, et en particulier des femmes et des enfants, en diminuant les risques d’infections respiratoires et oculaires dues à la pollution de l’air intérieur

 Economique, en limitant l’achat de combustibles pour la cuisson ainsi que des produits de synthèse pour la fertilisation des sols.

« Depuis 2006, je m'efforce d'amener les entreprises et les particuliers à compenser les émissions de gaz à effet de serre générées par leurs voyages aériens. C'est à cet effet que nous avons créé au sein de la Fondation GoodPlanet le pôle Action Carbone Solidaire. Nos projets produisent des crédits carbone certifiés, avec de nombreux effets positifs induits sur la vie des populations locales, mesurables au travers des 17 Objectifs de Développement Durable des Nations Unies. Je suis très heureux que Total s'engage à nos côtés, dans une démarche de mesure, réduction et neutralisation d'émissions carbone des voyages aériens du Groupe, nous permettant ainsi de fournir une énergie propre à 45 000 bénéficiaires en Inde. » Yann Arthus-Bertrand, Président de la Fondation GoodPlanet.

« Nous sommes heureux de nous associer à GoodPlanet, fondation reconnue pour son engagement dans les domaines environnementaux, climatiques et sociétaux. Ce projet s’inscrit dans une stratégie globale du Groupe en faveur du climat, qui vise à faire de Total la major de l’énergie responsable. Elle crée aussi des bénéfices importants en terme d’accès à une énergie au meilleur coût, disponible et propre pour le plus grand nombre » a commenté Patrick Pouyanné, Président – directeur général de Total.

Ce projet en Inde a été choisi en raison du rôle primordial de l’Inde dans l’atteinte de l’objectif 2 degrés, au centre de l’Accord de Paris sur le climat, et de l’expertise de la Fondation GoodPlanet dans cette région. Le projet Adilabad démarre ce mois-ci, et les premiers biodigesteurs seront opérationnels dès 2018.

En parallèle, Total mettra en place un dispositif d’actions de sensibilisation à l’empreinte carbone et à la compensation des voyages en avion auprès de ses collaborateurs, avec le soutien de la Fondation GoodPlanet, spécialisée dans la sensibilisation et l’action concrète pour la protection de l’environnement.

Ce programme de neutralisation carbone complète la diminution des émissions de CO2 associées aux déplacements par avion des collaborateurs de Total. Depuis 2014, elles ont baissé de 20%.

Total intègre les enjeux du climat à sa stratégie, et travaille à la baisse régulière de l’intensité carbone de l’ensemble de ses activités :

 Dans le mix énergétique fourni à ses clients : le Groupe forme l’ambition que les business bas carbone représentent 20% de son portefeuille dans 20 ans : stratégie offensive dans l’aval gaz, sortie du charbon en 2016, développements ambitieux dans l’électricité produit à partir de gaz et d’énergies renouvelables et dans le stockage d’énergie.

 Sur ses propres installations : depuis 2010, -24 % d’émissions de CO2 dans les opérations liées au pétrole et au gaz, en particulier grâce à la réduction du brûlage de routine en vue de son élimination d’ici 2030, au contrôle des émissions de méthane et à un gain de 1% par an d’efficacité énergétique.

 Dans l’utilisation qui est faite de ses produits grâce notamment à la gamme « Total Ecosolutions » : 8 millions de tonnes de CO2 évitées depuis son lancement en 2009.

 En offrant des services d’efficacité énergétique à ses clients via ses filiales GreenFlex, BHC Energy, Tenag et ses filiales de ventes de combustibles en France.

 En investissant dans le captage, le stockage et l’utilisation de CO2 : lancement d’un projet de stockage de taille industrielle en Norvège cette année, jusqu’à 10% du budget R&D consacré aux technologies CCUS

 En se faisant l’avocat d’un prix du CO2 : le groupe incorpore un prix de 30 à 40$ /t de CO2 aux coûts de ses projets, a adhéré à la Carbon Princing Leadership Coalition de la Banque Mondiale et rejoint l’initiative Climate Leadership Council pour fixer un prix du carbone aux Etats-Unis.

 En s’engageant au sein de dispositifs collectifs ou internationaux, avec la création de l’Oil & Gas Climate Initiative, la participation à un fonds d’investissement de l’industrie oil & gas doté d’1 milliard $ pour développer des technologies nouvelles répondant au défi climatique, notamment le CCUS.

 Tout cela dans le cadre d’une adhésion aux Objectifs pour le Développement Durable des Nations Unies, Patrick Pouyanné ayant été désigné SDG Pioneer pour l’année 2017.

A propos de GoodPlanet

Prolongement du travail artistique et de l’engagement pour l’environnement de Yann Arthus-Bertrand, la Fondation GoodPlanet, reconnue d’utilité publique, a pour objectifs de placer l’écologie au coeur des consciences et de susciter l’envie d’agir concrètement pour la terre et ses habitants.

Créée en 2005, la Fondation GoodPlanet propose des projets artistiques (7 milliards d’Autres, HUMAN….) et pédagogiques pour sensibiliser le plus large public à travers le monde.

En 2015, la Fondation GoodPlanet lance le programme « La solution est dans l’assiette ! » pour une alimentation responsable.

Avec son programme Action Carbone Solidaire, la Fondation GoodPlanet soutient 41 projets solidaires et environnementaux dans 21 pays depuis 2006. A travers les programmes de compensation carbone volontaire, la Fondation GoodPlanet s’adresse à tous, que ce soit les particuliers, les collectivités ou les entreprises (TPE, PME et grands groupes).

En juillet 2015, la Ville de Paris accorde la concession du Domaine de Longchamp pour une durée de 30 ans pour en faire un lieu dédié à l’écologie et à l’humanisme ouvert à tous publics.

La Fondation GoodPlanet est labellisée IDEAS pour sa gestion rigoureuse et transparente

Avertissement

Ce communiqué de presse est publié uniquement à des fins d’information et aucune conséquence juridique ne saurait en découler. Les entités dans lesquelles TOTAL S.A. détient directement ou indirectement une participation sont des personnes morales distinctes et autonomes. TOTAL S.A. ne saurait voir sa responsabilité engagée du fait des actes ou omissions émanant desdites sociétés. Les termes « TOTAL », « Groupe TOTAL » et « Groupe » qui figurent dans ce document sont génériques et utilisés uniquement à des fins de convenance. De même, les termes « nous », « nos », « notre » peuvent également être utilisés pour faire référence aux filiales ou à leurs collaborateurs.

Ce document peut contenir des informations et déclarations prospectives qui sont fondées sur des données et hypothèses économiques formulées dans un contexte économique, concurrentiel et réglementaire donné. Elles peuvent s’avérer inexactes dans le futur et sont dépendantes de facteurs de risques. Ni TOTAL S.A. ni aucune de ses filiales ne prennent l’engagement ou la responsabilité vis-à-vis des investisseurs ou toute autre partie prenante de mettre à jour ou de réviser, en particulier en raison d’informations nouvelles ou événements futurs, tout ou partie des déclarations, informations prospectives, tendances ou objectifs contenus dans ce document.

TOTAL (SUISSE) SA

Total est un groupe mondial et global de l'énergie, l'une des premières compagnies pétrolières et gazières internationales, et acteur majeur des énergies bas carbone. Ses 98 000 collaborateurs s'engagent pour une énergie meilleure, plus sûre, plus propre, plus efficace, plus innovante, et accessible au plus grand nombre. Présent dans plus de 130 pays, Total met tout en oeuvre pour que ses activités soient accompagnées d'effets positifs dans les domaines économiques, sociaux et environnementaux.

Diese Pressemitteilungen könnten Sie auch interessieren

Studie: 81 Prozent der Deutschen sehen beim Strompreis rot

, Energie & Umwelt, Stiebel Eltron GmbH & Co. KG

Die Strompreise in Deutschland sind nach Meinung von 81 Prozent der Bundesbürger zu hoch. Insbesondere die staatliche Abgabenlast auf Strom sieht...

Restlos preisverdächtig: Auszeichnung für Engagement gegen Lebensmittelabfall

, Energie & Umwelt, Bundesministerium für Ernährung und Landwirtschaft (BMEL)

Im Einsatz gegen Lebensmittelverschwe­ndung hat Bundesministerin Julia Klöckner heute verschiedene Projekte, die es sich zur Aufgabe gemacht...

Psssst! - Natur im Wochenbett

, Energie & Umwelt, Landesjagdverband Bayern e.V.

Unsere Natur wird jedes Frühjahr zur Kinderstube. Von Ende April bis Anfang Juni erreichen die Brut- und Setzzeiten in Feld und Wald  ihren Höhepunkt....

Disclaimer