BIOFACH 2018: production d'espèces végétales et animales biologiques sélectionnées pour renforcer l'autonomie de la branche

L'exposition spéciale BIOFACH montre ce que la production de semences et espèces biologiques sélectionnées a apporté jusqu'à présent et ce qui est important pour l'avenir

(lifePR) ( Nürnberg, )
Lorsque la filière bio internationale se retrouvera de nouveau à Nuremberg du 14 au 17 février 2018 pour débuter l’année, la « Rencontre bio dès le début » aura lieu pour la première fois. L’objectif de cette présentation spéciale organisée dans le cadre du BIOFACH : montrer ce qui a été déjà réalisé jusqu’à ce jour et où il faut encore faire des progrès afin que l’agriculture biologique puisse préserver et développer encore son autonomie en matière de sélection des plantes et animaux, c’est-à-dire de toutes les espèces et de toutes les races. La « Rencontre bio dès le début » est une exposition spéciale organisée dans le cadre du BIOFACH. Son contenu est défini par bioverita et elle regroupe de nombreuses initiatives ayant pour objet la production d’espèces sélectionnées.

La « Rencontre bio dès le début » située dans la zone d’entrée Mitte au coeur du parc des expositions présentera les divers secteurs de la production d’espèces sélectionnées en se basant sur des thèmes clés. En outre, diverses initiatives ayant pour objectif la sélection des espèces végétales et animales y présenteront leurs projets. Dans le cadre du forum de communication qui fera partie de cette présentation spéciale on présentera divers projets et on pourra discuter sur des thèmes généraux ayant trait à la production d’espèces biologiques sélectionnées.

Sélection d’espèces biologiques pour rendre l’agriculture bio plus indépendante

La production de plantes sélectionnées joue un rôle primordial pour l’agriculture biologique. Markus Johann, directeur de bioverita : « L’agriculture biologique a besoin d’espèces procurant de bons rendements sans avoir recours aux engrais chimiques et aux pesticides. À l’heure actuelle, les espèces répondant aux exigences du concept et des producteurs bio sont loin d’être disponibles pour toutes les cultures. Et, là où elles sont déjà à disposition, il n’est absolument pas sûr que ce soit encore le cas à l’avenir. Car les nouvelles méthodes du génie génétique et la concentration croissante sur quelques fournisseurs constituent une menace immense pour la filière bio. Le travail effectué par les producteurs de semences biologiques permet de renforcer l’autonomie du mouvement bio et constitue un contrepoids à la concentration croissante de pouvoir des multinationales contrôlant la production des semences. Grâce au travail effectué durant de nombreuses années par des pionniers, les agriculteurs disposent aujourd’hui pour les céréales de variétés biologiques déjà bien établies sur le marché. »

« Les variétés spécialement produites pour l’agriculture biologique constituent l’un des piliers de base du principe de gestion durable » poursuit Johann. Les semences destinées à la culture biologique doivent avoir un rendement aussi bon et stable que possible mais ce n’est pas tout. Elles doivent transformer avec beaucoup d’efficacité les éléments nutritifs contenus en quantité limitée dans les sols en vue d’obtenir la meilleure qualité possible, se démarquer par une résistance maximum contre les maladies et les parasites, avoir un bon rendement en paille, former des racines résistantes, être appropriées à la transformation et avoir une bonne valeur boulangère. La culture biologique de fruits frais se distingue nettement de la production traditionnelle intensive, notamment en ce qui concerne les engrais et la protection phytosanitaire. La plupart des espèces courantes exigent une protection phytosanitaire intensive très difficile à réaliser avec des moyens biologiques qui, très souvent, ne garantissent pas un rendement suffisant. C’est pourquoi le développement de nouvelles espèces d’excellente qualité et propres à la culture biologique est extrêmement important. Les experts s’attendent à ce que des variétés courantes de fruits biologiques soient disponibles sur le marché dans les années à venir.

Élevage biologique

Dans l’élevage, la sélection de propres races est également essentielle pour l’agriculture biologique. Markus Johann : « En ce qui concerne les bovins, ce sont surtout des femelles qui déjà sont élevées de nos jours dans les exploitations bio. Les ruminants sont parfaitement aptes à digérer la cellulose et font preuve d’une grande endurance physique. C’est pourquoi l’élevage biologique de bovins se concentre sur l’aptitude au pâturage, une bonne santé et la longévité.

En ce qui concerne les poules et poulets, la branche travaille intensivement et avec succès en vue de trouver des solutions alternatives aux méthodes actuelles. En matière d’élevage, l’association d’utilité publique « ökologische Tierzucht gGmbH », une initiative lancée par les groupements de producteurs Bioland et demeter, a déjà réalisé de premières approches visant par exemple à éviter entièrement le broyage des poussins.

Initiatives ayant pour objet la production d’espèces sélectionnées dans le cadre de la présentation spéciale « Rencontre bio dès le début »

- Apfel:gut Obstzüchtung (pommes résistantes)
- Bingenheimer Saatgut AG (semences)
- bioverita - für ein Bio von Anfang an (bio dès le début)
- Ellenberg's Kartoffelvielfalt GbR (variétés de pommes de terre)
- Forschung & Züchtung Dottenfelder Hof - LBS e.V. (recherche & culture et élevage)
- Getreidezüchtung Peter Kunz (céréales)
- Getreidezüchtungsforschung Darzau (recherche dans le domaine des céréales)
- Keyserlingk-Institut (semences)
- Kultursaat e.V. (semences)
- Ökologische Tierzucht gGmbH (élevage écologique)
- Poma Culta Apfelzüchtung (pommes)
- ReinSaat KG (semences)
- Saat:gut e.V. (semences)
- Sativa Rheinau AG (semences)
- Zukunftsstiftung Landwirtschaft - Saatgut- und Tierzuchtfonds (fondation pour l'avenir de l'agriculture)
Für die oben stehenden Pressemitteilungen, das angezeigte Event bzw. das Stellenangebot sowie für das angezeigte Bild- und Tonmaterial ist allein der jeweils angegebene Herausgeber (siehe Firmeninfo bei Klick auf Bild/Meldungstitel oder Firmeninfo rechte Spalte) verantwortlich. Dieser ist in der Regel auch Urheber der Pressetexte sowie der angehängten Bild-, Ton- und Informationsmaterialien.
Die Nutzung von hier veröffentlichten Informationen zur Eigeninformation und redaktionellen Weiterverarbeitung ist in der Regel kostenfrei. Bitte klären Sie vor einer Weiterverwendung urheberrechtliche Fragen mit dem angegebenen Herausgeber. Bei Veröffentlichung senden Sie bitte ein Belegexemplar an service@lifepr.de.