Surfer sur les algues grâce aux algues

Alternative en plastique durable pour les planches de surf

Surfer sur les algues grâce aux algues
(lifePR) ( Francfort-sur-le-Main, )
Le surf et le monde aquatique sont inextricablement liés, mais ce dernier est malheureusement gravement menacé: notre économie basée sur les combustibles fossiles libère d'énormes quantités de carbone, ce qui, entre autres, augmente la température de l'eau et entraîne des proliférations d'algues nocives. La marque de planches de surf CALA et la société BLOOM™ veulent le contrer et ont développé conjointement des tapis de surf en mousse d'algues durable, dont toutes les planches de stand-up paddle de CALA sont actuellement équipées. De plus amples informations sont disponibles sur www.calaboards.de et www.bloommaterials.com.

Tapis de surf en mousse d'algues

La société américaine BLOOM™ a lancé une recherche sur les algues en tant que nouvelle ressource durable en 2007 afin de remplacer les matériaux fossiles non renouvelables. Sebastian Grazzini, fondateur de CALA, et Ryan Hunt, co-fondateur de BLOOM, se sont rencontrés pour la première fois en 2019 afin d'explorer le développement de produits de stand-up paddle plus durables utilisant la mousse BLOOM. Le projet a démarré en 2020 et ensemble, les deux sociétés ont commencé à prototyper les pads haut de gamme sur les planches CALA en mousse BLOOM et à les tester avec les clients.

Le problème environnemental de l'efflorescence algale devient un matériau de produit durable

Les algues sont les plus anciens organismes photosynthétiques sur terre et l'origine de toutes les plantes et arbres. Les algues sont les plus anciens organismes photosynthétiques sur terre et l'origine de toutes les plantes et arbres. À cette fin, BLOOM a développé une méthode de recyclage pratique: les algues peuvent être un excellent substitut à certains plastiques conventionnels pour de nombreux produits. Elles poussent jusqu'à cent fois plus vite que les plantes et les arbres, produisent plus d'oxygène et fixent plus de carbone que toutes les forêts réunies. BLOOM récolte les algues des lacs et des stations d'épuration et les sèche. Cette biomasse d'algues est combinée à des polymères par extrusion, à partir desquels sont fabriquées des pastilles de résine, qui à leur tour peuvent être utilisées pour fabriquer des produits durables.

Les surfeurs sont responsables des eaux

Une eau propre et un monde sous-marin sain ne sont pas seulement vitaux pour les surfeurs, mais pour toute l'humanité. En utilisant les pads de surf en mousse d'algues de BLOOM, CALA fait un pas important vers la protection et l'amélioration de l'espace de vie sur et sous l'eau. «Nous souhaitons que tous les passionnés de sports nautiques soient non seulement enthousiasmés par le plaisir et le sentiment de liberté qu'ils peuvent éprouver sur nos planches, mais aussi qu'ils militent activement pour la préservation des mers. Chez CALA, nous sommes heureux d'être un modèle à cette fin», déclare Sebastian Grazzini, expliquant comment sa marque se considère. «Travailler avec CALA est passionnant pour BLOOM car cela offre la possibilité d'aider l'industrie des sports nautiques à développer des produits plus durables utilisant des matériaux régénératifs tels que les algues», a ajouté Ryan Hunt.

À propos de BLOOM™ :

BLOOM™, basée à Meridian, Mississippi, transforme les algues nocives et problématiques en produits de consommation durables qui réduisent leur empreinte carbone tout en purifiant l'air et l'eau. Pour de plus amples informations sur les matériaux durables BLOOM™, veuillez consulter www.BloomMaterials.com et suivre @bloomfoam.
Für die oben stehenden Pressemitteilungen, das angezeigte Event bzw. das Stellenangebot sowie für das angezeigte Bild- und Tonmaterial ist allein der jeweils angegebene Herausgeber (siehe Firmeninfo bei Klick auf Bild/Meldungstitel oder Firmeninfo rechte Spalte) verantwortlich. Dieser ist in der Regel auch Urheber der Pressetexte sowie der angehängten Bild-, Ton- und Informationsmaterialien.
Die Nutzung von hier veröffentlichten Informationen zur Eigeninformation und redaktionellen Weiterverarbeitung ist in der Regel kostenfrei. Bitte klären Sie vor einer Weiterverwendung urheberrechtliche Fragen mit dem angegebenen Herausgeber. Bei Veröffentlichung senden Sie bitte ein Belegexemplar an service@lifepr.de.