Lynn Hershman Leeson - CIVIC RADAR

13 décembre 2014 - 29 mars 2015

(lifePR) ( Karlsruhe, )
Le ZKM | Karlsruhe rend hommage à l'artiste et cinéaste américaine Lynn Hershman Leeson en organisant la première rétrospective exhaustive de son oeuvre. Lynn Hershman Leeson est l'une des personnalités les plus influentes des arts médiatiques et elle est largement reconnue pour son travail de recherche innovant sur des questions aujourd'hui primordiales pour le fonctionnement de la société : la relation de l'homme et de la technologie, l'identité, la surveillance et l'utilisation des médias comme outil de lutte plus efficace contre la censure et la répression politique. Au cours des quarante dernières années, elle a joué un rôle majeur dans les domaines de la photographie, la vidéo, le cinéma, la performance, l'installation et les arts médiatiques interactifs ou basés sur le Web.

Organisée par Peter Weibel et Andreas Beitin, l'exposition donne un aperçu des différentes phases de création de l'artiste et permet d'admirer des oeuvres précoces jamais présentées auparavant. Elle met également en vedette les productions les plus récentes de Lynn Hershman Leeson, notamment The Infinity Engine - une installation cinématographique live qui expose des questions capitales sur les implications éthiques et sociales de la manipulation génétique.


En 2014, Lynn Hershman Leeson est placée sur la liste des « 21 leaders pour le 21e siècle » de l'ONG Women's eNews. Ses oeuvres ont été présentées dans plus de 200 grandes expositions de par le monde et se trouvent dans les collections publiques d'institutions telles que le Museum of Modern Art (New York), la Tate Modern (Londres), le musée Lehmbruck (Duisbourg), le Los Angeles County Museum of Art, le Musée des beaux-arts du Canada (Ottawa), le Walker Art Center (Minneapolis), le Whitworth Art Gallery (Manchester), le Berkeley Art Museum, de même que dans des collections privées de renom.

Lynn Hershman Leeson a commencé par le dessin et la sculpture avant de se tourner vers la performance et l'art conceptuel au tournant des décennies 1960-1970. Ses performances majeures mettent en scène Roberta Breitmore (1973-1978) - un personnage fictif qu'elle, d'abord, puis trois autres avatars féminins jouent dans des conditions de temps et d'espace réelles, en utilisant des accessoires de l'époque. L'idée conceptuelle de l'identité fracturée et de la multiplicité de la vie contemporaine de Roberta Breitmore anticipe l'examen des identités de substitution qui fleuriront dans les mondes numériques et virtuels plusieurs décennies plus tard.

La quête de l'identité et de divers modes de surveillance de Lynn Hershman Leeson se retrouve dans tout un éventail d'oeuvres : de Lorna (1983-1984), l'un des premiers projets interactifs sur disque vidéo, à Teknolust (2002) portant sur la cyberidentité, l'intelligence artificielle, le clonage et le découplage de la sexualité et de la reproduction humaine, en passant par Present Tense (2014) qui retrace la pollution de l'environnement avec des films de bébés nageurs respectant un code chromatique. Dans ses oeuvres les plus récentes, Lynn Hershman Leeson inclut des robots, des moyens de communication de masse tels que les smartphones ainsi que les dernières évolutions scientifiques dans le domaine de la génétique et de la médecine régénérative, tout particulièrement les imprimantes 3D qui matérialisent des parties du corps humain.

Féministe virulente, Lynn Hershman Leeson sort en 2011 le documentaire révolutionnaire !Women Art Revolution distribué par Zeitgeist. !W.A.R. retrace l'histoire des mouvements artistiques féministes aux États-Unis et présente des images filmées et collectées par l'artiste depuis la fin des années 1960. Il a été projeté dans les grands musées internationaux et a reçu le premier prix du Festival international du film sur l'art de Montréal en 2012. Parmi les longs métrages de Lynn Hershman Leeson comptent Strange Culture (2007), un examen du contrôle de l'État sur l'art, la science et la politique publique à travers le cas de Steve Kurtz, membre du collectif Critical Art Ensemble, Conceiving Ada (1997) et Teknolust (2002) - tous mettant en vedette l'actrice Tilda Swinton. Ses films ont remporté de nombreux prix et ont été présentés au cours des festivals internationaux du film de Sundance, Berlin et Toronto.

Lynn Hershman Leeson a étudié à l'université Case Western Reserve de Cleveland et à l'université d'État de San Francisco. De 1993 à 2004, elle a été professeure d'arts électroniques à l'université de Californie à Davis où elle a reçu le titre de professeure émérite, avant d'accepter une chaire au San Francisco Art Institute. Elle a récemment été nommée A.D. White Professor de l'université Cornell et elle est artiste invitée à la New School for Social Engagement. Au fil des ans, Lynn Hershman Leeson a obtenu de nombreux prix et distinctions, y compris le Siemens International Media Arts Award du ZKM, le prix de la fondation Flintridge et le prix Siggraph pour l'ensemble de son oeuvre dans les arts visuels, le prix Ars Electronica, la bourse John Simon Guggenheim et le prix du film de la fondation Alfred P. Sloan. Le musée d'art numérique de Berlin a rendu hommage à son oeuvre avec le prix d.velop Digital Art Award [DDAA] 2010-2011 pour l'ensemble de ses travaux dans le domaine des nouveaux médias.

Commissaires : Peter Weibel, Andreas Beitin

Une riche publication accompagne l'exposition et présente des points de vue variés d'auteurs internationaux sur la multiplicité des oeuvres de Lynn Hershman Leeson. Sous la direction de Peter Weibel et publié par Hatje Cantz, le catalogue d'environ 320 pages propose une large part d'illustrations couleur ainsi que des contributions de Peter Weibel, Andreas Beitin, Pamela M. Lee, Peggy Phelan, Laura Poitras, B. Ruby Rich et Kristine Stiles, pour ne citer que quelques auteurs.
Für die oben stehenden Pressemitteilungen, das angezeigte Event bzw. das Stellenangebot sowie für das angezeigte Bild- und Tonmaterial ist allein der jeweils angegebene Herausgeber (siehe Firmeninfo bei Klick auf Bild/Meldungstitel oder Firmeninfo rechte Spalte) verantwortlich. Dieser ist in der Regel auch Urheber der Pressetexte sowie der angehängten Bild-, Ton- und Informationsmaterialien.
Die Nutzung von hier veröffentlichten Informationen zur Eigeninformation und redaktionellen Weiterverarbeitung ist in der Regel kostenfrei. Bitte klären Sie vor einer Weiterverwendung urheberrechtliche Fragen mit dem angegebenen Herausgeber. Bei Veröffentlichung senden Sie bitte ein Belegexemplar an service@lifepr.de.